Votre training, avec ou sans accessoire ?

Pour obtenir de bons résultats 3 paramètres d’entraînement sont importants :

1 – le geste physique :
L’exécution du mouvement doit être en respect avec la physiologie articulaire. La technique doit être parfaite afin d’éviter inefficacité et blessure.

 

2 – la variété des exercices :
Le corps humain a le pouvoir de répondre au stress. En variant les positions de travail et les exercices le corps est obligé de s’adapter donc de progresser.

En fonction de votre niveau vous pourrez utiliser un type d’accessoire précis pour augmenter l’intensité de travail et booster les résultats.

3 – l’intensité des exercices :
Pour plus d’efficacité les exercices doivent être intenses.

L’intensité peut se moduler par une variation du nombre de séries, de répétitions, du temps de repos entre chaque série.
Elle peut être boostée en introduisant un accessoire d’opposition de force au geste. L’accessoire a pour objectif d’augmenter l’intensité de travail tout en diminuant le nombre de mouvements.

Introduire un accessoire dans son training donne également une composante de développement de force et de volume musculaire non négligeable.

Quels types d’accessoires utiliser ?

Les petits accessoires sont nombreux.
Il doivent être pratiques et faciles d’utilisation.

Nous avons retenu la corde à sauter pour l’échauffement et pour réaliser soit un training spécifique corde à sauter ou un ciblage cardio pour éliminer.

Les sangles en latex sont d’une utilité et d’une efficacité redoutable.
L’opposition de force est progressive et ajustable. Elles peuvent être utilisées facilement sur tous types d’exercices .
Le niveau de technicité d’utilisation est relativement faible.

Les haltères que l’on peut utiliser en complément de tous types d’exercices. Toutefois ils sont moins pratiques et plus difficiles à maîtriser en fonction de la vitesse d’exécution du mouvement.